Légende et croyance sur la plume


La plume pour les Amérindiens est un "Cadeau du ciel"

 

Un cadeau venant du grand Esprit

Pour les Amérindiens, ces plumes ont une propriété médicale. Elles permettent de faire pénétrer et diriger l'énergie de guérison car celle-ci capte et redistribue les énergies bénéfiques. Certaines plumes ont aussi des valeurs de protections, il suffit de porter celle-ci sur soi afin d'attirer l'Énergie.

Les indiens d’Amérique du Nord portent des coiffes fabriquées à partir de plumes d’aigle, à la fois comme une manifestation de leur courage et pour leurs vertus magiques qu’elles leurs confèrent. Ils considèrent les plumes comme un cadeau du Grand Esprit. Les prêtres indiens et les chefs d’Amérique du Sud tiennent les plumes de la queue du quetzal comme les plus sacrées de toutes. Le crime d’injures envers un quetzal était punie de mort. Les chamanes dans de nombreuses cultures portent des plumes nouées sur leur robes rituelles ou à leur bâton, symbole de prêtrise.

 

Un cadeau du ciel mais pas que...

Les plumes représentent pour les Amérindiens, un cadeau provenant du Grand Esprit, ainsi que l'oiseau lui même qui offre une partie de son essence; Il s'agit des plumes que l'on trouve sur le sol, dans les arbres ou bien offert directement de l'oiseau en plein vole...

 

Jamais on ne chasse les oiseaux pour obtenir leurs plumes.

Elles doivent être un cadeau de l'oiseau ou d'une personne qui l'a obtenu pacifiquement. Les propriétés curatives des plumes sont reconnues depuis très longtemps par les Amérindiens ainsi que d'autres peuples. Les plumes se retrouvent dans les amulettes, les sac-médecine, les ornements, les coiffes... Elles sont partie intégrante de la philosophie Amérindienne.

L'homme ou la femme-médecine l'utilise pour faire pénétrer l'énergie dans le patient, lors de rituel de guérison, elles servent aussi à distribuer diverses énergies bénéfiques.

La plume pour les Egyptiens est un "Symbole de lumière"

 

Le premier devoir de pharaon était de faire respecter la loi de Maât dans toute l'Egypte. Ainsi comme ses sujets, le pharaon obéissait à Maât et parfois les reliefs de temples le représentaient offrant aux dieux une petite statue à son effigie. La déesse Maât est représentée, souvent accroupie, pourtant sur la tête une plume d'autruche, ou parfois en forme de plume. Déesse égyptienne symbole de l'ordre cosmique, de la justice et de la vérité, elle est considérée comme la fille du Dieu solaire Ré et comme la compagne de Thot.

 

Elle symbolise l'équilibre de l'ordre de l'univers et établit le code de comportement des êtres Humains,

c'est grâce a elle que le monde fonctionne.

 

Le jour du jugement (la pesée de l'âme), la plume de Maât était déposé sur un plateau de la balance, et le coeur du défunt sur l'autre, afin d'établir si celui-ci était sincère.

 

Pratique la justice et tu dureras sur terre... Apaise celui qui pleure... N'opprime pas la veuve...

Ne chasse point un homme de la propriété de son père...

Ne porte point atteinte aux grand dans leurs possession...

Garde toi de punir injustement...

 

Trop de révélation ou un apprentissage trop rigide peuvent entrainer une inflammation de l'égo d'ou une sensation de toute puissance qui se caractérise le plus souvent par des pics d'humeurs parfois inappropriés.



Les ventes s'effectuent dans un cadre privé de main à main durant mes différentes expositions, que vous pouvez suivre sur mon espace facebook.